">

Passeurs et Quêteurs de Mémoires

Mettre en relation des jeunes avec des bretonnants ou gallophones de naissance dans les écoles. 

Opération menée depuis 2005 dans le Finistère avec l'aide du Conseil Général, « Quêteurs de mémoire » a pour but de mettre en relation les jeunes apprenant le breton avec des bretonnants de naissance.

Et dans le Morbihan ?
Constatant un manque dans le Morbihan, l'association Dihun Breizh, soutenue par le Conseil Général du Morbihan, a lancé l'opération « Quêteurs de mémoire » dans le département. Ce dernier étant historiquement bilingue (breton/gallo), des propositions de rencontres avec des bretonnants et des gallophones de naissance sont proposées et mises en place.

Le principe
Mettre en place un projet intergénérationnel en breton ou en gallo, comportant 1 à 3 rendez vous dans l'année sur un ou plusieurs thème(s).
L'association Dihun Breizh vous aide à mettre en place le projet (accompagnement au montage et à l'organisation du projet pédagogique, aide financière sous condition, interventions d'une animatrice pour le gallo…).

Comment faire ?
Décrivez votre projet et faites un budget prévisionnel (Dihun peut vous aider pour la préparation du projet et la mise en place des rencontres).

Des pistes de projet
Echanges autour du jardin, de l'école, d'un savoir-faire…
Visite de musée en breton ou en gallo
Ecouter des contes, organiser une veillée
Travailler sur le patrimoine matériel ou immatériel de la commune (bâti, toponymes, légendes…)
Se rencontrer autour du jeu
Découvrir un métier
Rencontre avec un écrivain, lectures à voix haute
Faire une exposition, écrire un article dans un journal local ou enregistrer une rubrique à la radio ..

Votre école serait intéressée par l'opération « Quêteurs de mémoire » ou souhaiterait en savoir plus ? Vous avez un projet ? vous recherchez un locuteur ? Contactez nous !

Attention! Le nombre de participants est limité pour des raisons d'organisation et de budget.
Merci de prendre contact avec Dihun Breizh au plus vite si votre école est intéressée. 


Les bilingues font leur potager   

les bilingues font leur potager, école Notre Dame

Aidés, les élèves participent à la création du jardin.

Les élèves de cycle 2 de l'école Notre-Dame ont pris marteaux, perceuses, bêches, binettes et brouettes afin de réaliser leur potager. Encadrés par Katell André, leur enseignante, ainsi qu'un grand-père d'élève et Yves Ebrel, bretonnant de naissance intervenant dans le cadre de quêteurs de mémoire, ils ont confectionné des carrés de potager à l'aide de planches puis y ont mis de la terre ainsi que du fumier. Ce projet permet de fédérer petits et grands, parents et grands parents, à travers le prêt et le don de matériel, de plants, de graines et de temps. À travers cette riche expérience, les enfants sont sensibilisés à l'environnement et au développement durable. Un travail d'écriture bilingue ainsi que la réalisation d'un film autour du potager sont en cours.


source : http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/rostrenen/notre-dame-les-bilingues-font-leur-potager-11-04-2014-10119123.php

Le projet "Quêteurs de Mémoires"

projet quêteurs de mémoire, atelier Morbihan Nd des fleurs

Un premier atelier a démarré dans le Morbihan avec 125 élèves de tous niveaux et un projet pédagogique élaboré par les enseignants de l'école Notre Dame des Fleurs de Languidic.

Les objectifs du projet :

  • Découvrir la vie d'un village breton en 1850 dans un cadre intergénérationnel, en mettant à profit des échanges entre bretonnants de naissance et néo-bretonnants, ainsi que des échanges entre des jeunes bretonnants (groupes d'âges mixtes).

  • Réaliser une maquette en breton (articles, photos, dessins…) pour le journal « Taboulin », édité par TES sur le village de Poulfetan.

Quel est le but de Quêteurs de Mémoires ?

sortie Poul Fétan

L'opération Quêteurs de mémoire a un double objectif :

1) Préserver et valoriser le patrimoine immatériel que représente le breton parlé en favorisant sa transmission par la mise en relation des locuteurs natifs et des apprenants.

2) Contribuer à créer du lien social entre générations lors de rencontres locales où la langue bretonne joue le rôle de « révélateur » pour des personnes, jeunes et anciens, qui ne pensent plus forcément partager des valeurs communes(...)

L'opération Quêteurs de mémoire s'inscrit dans ce contexte, c'est un projet « destiné à favoriser la mixité générationnelle ». 

Cerchous d'memouere - Quêteurs de mémoire

quêteurs de mémoire, ND de St Servant sur OUst


Quêteurs de mémoire se décline aussi en gallo : le projet mené l'année dernière à l'école Notre Dame de St Servant sur Oust (56) par Dihun Breizh et son animatrice Anne Marie Pelhate a été récompensé par les prix régionaux du gallo.


Poltredoù an atersadenn war ar c’hezeg

Dans les côtes d'Armor, Dihun 22 participe également au projet et travaille sur le recueil de témoignages et de récits auprès des bretonnants de naissance afin de proposer des découvertes de métiers, passions, etc... en utilisant le breton populaire. Plusieurs axes de travail sont possibles : restitution d'enregistrement audio par informatique ; réalisation de documents écrits, photos et diaporamas ; montage vidéo...


Nos ateliers

Dans le Morbihan:

  • Visite de l'église de Kernascledenn par Monique Le Boulc'h ( Histoire et évangiles ).
  • Village de Poul-Fetan
  • Écomusée des forges


Dans les Côtes d'Armor:


  • Le cheval de trait breton (3 parties) :

Témoignages d'agriculteurs ayant travaillé avec des chevaux.
Forgeron-maréchal ferrant
Sélectionneur, juge dans les concours.

  • Le bois : filière bioénergie
  • Le lait : production (bio)
  • Transformation à la ferme

Votre école souhaite participer ou recherche un projet ?

ancien logo Dihun

Comment faire ?

Elaborez votre projet et contactez nous !

Dihun peut vous aider pour l'organisation du projet et la mise en place des rencontres

Dans le Morbihan :
Yann Le Corre (02.97.63.43.64)

Dans les Côtes d'Armor :
Robert Nicolas (06.15.17.94.66)

Pour les projets incluant le gallo :
Anne-Marie Pelhate (02.97.63.43.64)

Klaskerien ha Treizherien soñjoù : « Ur pennad kaoz gant paotr ar c'hezeg René Guillou »

Robert Nicolas, vice président de Dihun 22, recueille le témoignage de René Guillou en vue de la préparation d'un atelier sur les chevaux dans le cadre de "Quêteurs de mémoires"
(entretien ci-dessous)