">

activités en breton

École Notre-Dame à Rostrenen. Les élèves montent sur scène

Théâtre à Notre Dame de Rostrenen

Dans le cadre des projets pédagogiques de l'année de l'école Notre-Dame, sur les émotions, les élèves des trois classes bilingues de l'école Notre-Dame, hormis les élèves de CP ont bénéficié de séances de théâtre, depuis janvier jusqu'en juin 2017. Charlotte Poulet, intervenante de l'association Dihun Breizh, aidée de Michelle Le Gac et Katel Paris, enseignantes, ont préparé la mise en scène de deux pièces en breton : les élèves de maternelle ont théâtralisé l'album « La chasse au monstre » (war lec'h an euzhvil) et les plus grands « Charlie et la chocolaterie ». Vendredi, les deux pièces ont été présentées aux parents à la salle des fêtes du collège de Gouarec, ainsi que lors de la kermesse de l'école, dimanche dernier 2 juillet.


source : © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/rostrenen/notre-dame-les-eleves-montent-sur-scene-03-07-2017-11581233.php#QSFqpjFQmqd1igH4.99

École Jeanne-d'Arc. Deux pièces de théâtre en breton

école Jeanne d'Arc - Théâtre en breton



Vendredi 23 juin, à la salle Jean Le Poncin du collège Saint-Joseph, les élèves bretonnants de l'école Jeanne-d'Arc, rompus aux techniques du théâtre grâce à quatorze séances avec Charlotte Poulet, de l'association Dihun Breizh, sont montés sur scène. Ils ont proposé un spectacle entièrement en breton. Les CP-CE1 ont présenté « Arbleizi zo deuet en dro ! » (Les loups sont revenus !) et les CE2-CM1-CM2 « Charlie hag an ti chocolad » (Charlie et la chocolaterie), du roman de Roald Dahl, adapté au théâtre par Charlotte Poulet.


source : © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/ecole-jeanne-d-arc-deux-pieces-de-theatre-en-breton-27-06-2017-11573286.php#bX6GtTyd6rtzcJB0.99

Notre-Dame de La Charité - St Pol de Léon - Sur scène en breton

les enfants de ND de la Charité


Mardi 20 juin, les élèves des classes bilingues de l'école Notre-Dame de La Charité sont montés sur la scène de l'Espace des Minimes du collège Sainte-Ursule pour un spectacle de théâtre en breton. La soirée a débuté avec les plus petits, qui ont montré comment exprimer les émotions comme la peur, la joie, la tristesse, la colère. Puis, les enfants de CP-CE1 ont joué une adaptation du « Joueur de flûte », d'Hamelin. Le spectacle s'est clôturé par une pièce des élèves de CE2 et CM qui ont joué « Charlie et la chocolaterie ». Pour conclure, ils ont visionné les livres numériques sonores qu'ils ont réalisés durant l'année. Cette soirée a conclu un projet mené tout au long de l'année scolaire en collaboration avec Charlotte Poulet, animatrice au sein de l'association Dihun.


source : © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/saint-pol-de-leon/la-charite-sur-scene-en-breton-25-06-2017-11571233.php#l87TsShvuL5KJLHZ.99

Les écoles privées fêtent 20 ans de bilinguisme

les écoles privées fêtent les 20 ans du bilinguisme

Les deux premières écoles bilingues de l’enseignement catholique ont été ouvertes à la rentrée 1990 : l’école Saint-Gwen à Vannes (56) et l’école Sainte-Jeanne d’Arc de Gwiseni (29) deux semaines plus tard.

À la rentrée de 1995 s'ouvrait à l'école Saint-Jean la première classe bilingue dans le privé. Une volonté de certains parents et enseignants attachés à la Bretagne et à la culture bretonne. Mais ce n'est qu'après de nombreuses réunions, discussions et quelques sondages, qu'ils virent leurs efforts aboutir.

Ils furent appuyés dans leur démarche par la Direction diocésaine de l'enseignement catholique (DDEC). Cependant, ils craignaient que cette ouverture de classe ne vienne prélever des élèves chez les monolingues entraînant ainsi des pertes de postes. Craintes vite balayées par l'afflux des inscriptions.


En 1996, Saint-Pierre emboîtait le pas, suivi en 2003 par le collège Sainte-Anne. Cette année-là, les trois établissements accueillaient 131 élèves. Un des meilleurs scores du Finistère. C'est encore le cas aujourd'hui avec 214 inscrits.


C'est une des plus grandes filières de Bretagne ont confirmé les trois directeurs : Benoit Kernéis pour le primaire, François Le Lann pour le collège et Marine Férec pour la maternelle. Une maternelle qui ouvrira un demi-poste à la rentrée prochaine.


Si les dix ans de la filière furent fêtés avec Yvon Étienne, samedi après-midi, ce sont les élèves qui sont montés sur scène pour des chants, du théâtre ou de la danse – les cours de théatre en breton ont été organisé tout au long de l’année par Charlotte Poulet, animatrice/coordonatrice à Dihun Breizh -  En soirée, ils ont cédé la place à la chanteuse Gwennyn, la marraine de la filière, et au groupe de musique Viviane Rope.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/plougastel-daoulas-29470/les-ecoles-privees-fetent-20-ans-de-bilinguisme-4282264

N.B. : source complétée par Dihun Breizh

Plougastel-Daoulas - Dihun prépare les 20 ans de la filière bilingue

20 ans filière bilingue Plougastel Daoulas

Charlotte, intervenante à Dihun, prépare avec les enfants de maternelle des pièces de théâtre en breton. 

En 1996, la première classe bilingue français-breton dans le privé ouvrait dans la commune. Aujourd'hui, 82 enfants suivent cet enseignement à Saint-Jean en maternelle, 92 à Saint-Pierre en primaire et une quarantaine au collège Sainte-Anne.

Pour fêter cet anniversaire, les établissements préparent des pièces de théâtre, des chants et des danses qui seront présentées le 4 juin à l'Avel-Vor. Tout comme des expositions photos et un bal, pour les parents d'élèves, animé par le groupe Viviane Rope.


La filière s'est aussi choisie une marraine : la chanteuse Gwennyn. Une filière qui marche bien car un demi-poste supplémentaire sera créé à la rentrée prochaine en maternelle.

source : http://www.ouest-france.fr/bretagne/plougastel-daoulas-29470/dihun-prepare-les-20-ans-de-la-filiere-bilingue-4223962

École Saint-Yves. Théâtre avec les bilingues 

théâtre école st yves

Afin d'être parés pour la représentation prévue en fin d'année scolaire, les élèves des classes bilingues français-breton de Leïla Dequesnes et Véronique Trémintin, de l'école Saint-Yves, répètent régulièrement, avec le soutien de Charlotte Poulet, chargée de mission à Dihun Breizh. La pièce de théâtre en breton « Ar bleiz zo deuet en dro » (Le retour du loup) est adaptée d'un album de Geoffrey de Pennart. Par ailleurs, l'école organise pour le samedi 2 avril, de 10 h à 12 h, une matinée portes-ouvertes spéciale enseignement bilingue.

source : © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/perros-guirec/ecole-saint-yves-theatre-avec-les-bilingues-24-03-2016-11004795.php#6ufDb37K0Kb8G5iR.99


Carhaix : GLENMOR Embarquement pour la Chine

chorale Glenmor
La chorale composée des plus grands élèves, tout de blancs vêtus, n'a pas été intimidée par les 500 spectateurs


Salle comble, vendredi soir, au Glenmor, où les 250 élèves de l'école Enfant-Jésus ont présenté leur spectacle de fin d'année. Direction les contrées asiatiques et notamment la Chine, où l'incontournable grande muraille n'a maintenant plus de secret pour les spectateurs. 
L'effet Synutra se serait-il une fois de plus fait sentir ? Directrice de l'établissement, Christine Le Bouder ne l'a pas franchement dit mais seulement laissé entendre lors de sa présentation du spectacle préparé depuis une dizaine de semaines. En effet, le projet d'école portait sur la Chine, où la salle a été transportée vendredi soir. Une salle comble où les plus jeunes spectateurs, blottis dans les bras de leur maman, étaient venus avec leur doudou et leur biberon. En scène, l'ensemble des élèves de l'école, bien préparés, prêts à éblouir les 500 personnes présentes. 


Une pièce écrite et jouée par les enfants
En préambule, une pièce de théâtre écrite et jouée par les enfants fréquentant la filière bretonne de l'école. Animatrice à Dihun-Breizh, Charlotte Poulet est intervenue une dizaine de fois pour mener ce projet à bien », a précisé la directrice. Complété par la projection de vidéos et de diapositives, le spectacle a beaucoup plu et surtout fait rire.
Le départ des petits carhaisiens pour la Chine à la gare du bas de la ville, les adieux poignants à ceux qui restent sur le quai, les bisous émouvants, les valises miniatures, les répliques en breton sentant bon la ruralité, etc., ont été appréciés d'un auditoire bon enfant peu avare en applaudissements. La suite s'est déroulée en Chine, où la grande muraille a également suscité de nombreux commentaires. 


Un voyage musical vers les pays d'Asie
Marie Carré et Jérôme Jeandel, tous deux animateurs à l'école de musique du Poher, ont succédé aux comédiens en herbe de la filière bilingue. Encore un voyage, cette fois-ci musical : « Garkan à travers l'Asie » ou l'histoire d'un gamin qui découvre les richesses des contrées du soleil levant. Comme Charlotte Poulet, les deux animateurs sont intervenus une dizaine de fois à l'école, le but étant de faire participer les 250 enfants à la fête. Pas du tout intimidés par une salle comble, les jeunes musiciens se sont bien amusés, leurs instruments étant de purs produits créés pour la circonstance, par Jérôme Jeandel. Différents groupes se sont succédé sur la scène, certains pour un envol musical, d'autres pour une chorale menée par Marie Carré. 


source : © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/carhaix/glenmor-embarquement-pour-la-chine-22-05-2016-11077095.php#to0LxXwm8MohPmVi.99